Scroll to top

Normes et réglementations dans les constructions à Madagascar : tout ce qu’il faut savoir

Le secteur de la construction occupe une place prépondérante dans les économies nationales en générant des revenus qui alimentent le PIB d’un pays. Les activités en travaux publics et bâtiment regroupent plusieurs services comme la conception, la réalisation, l’entretien, la réhabilitation, la dépollution des ouvrages publics et privés, etc. Afin d’affronter les contraintes traditionnelles et innovantes, les normes ISO apportent à ce secteur les remèdes y afférents.

“Quand le bâtiment va, tout va.” Martin Nadaud

Importance des normes dans les constructions et bâtiments

L’application des Normes internationales présente plusieurs avantages techniques, et contribue efficacement à des avancées sociales, économiques et environnementales. Un développement systémique qui touche à la fois à l’industrie, aux organismes de réglementation et aux consommateurs.

En termes de construction, la classification des normes se fait en fonction de leur type d’utilisation, à savoir : résidentielles, commerciales, industrielles, de travaux publics (TP) et institutionnelles. Depuis quelques années, on a constaté une grande disparité de procédés dans le domaine de la construction, qui a poussé les industriels, les artisans, ainsi que les fabricants à adopter de nouveaux procédés.

 

Le marché de l’immobilier à Madagascar

Les projets immobiliers se multiplient dans la grande Île. En effet, le marché de l’immobilier est un secteur en plein essor et en pleine croissance à Madagascar. Malgré l’économie du pays qui s’avère encore dans une situation difficile, la politique de l’Etat mise en grande partie sur le secteur privé et les investisseurs pour enclencher la relance. Mais le secteur immobilier affiche déjà une ascension remarquable. Les professionnels du métier restent optimistes car les projets de construction sont nombreux, et des projets de grande envergure apparaissent.

A Madagascar, multiples sont les facteurs susceptibles d’altérer l’évolution des marchés de la construction, à l’instar des comportements des acteurs économiques, le taux d’intérêt, le prix des matériaux, les normes ISO pour la construction des bâtiments, etc.

Les constructions à Antananarivo

Il s’avère que le code de l’urbanisme n’est pas encore régi par une loi, ce qui implique le non respect des normes de l’habitat urbain à Madagascar, dont beaucoup parmi les constructions actuelles. Les constructions hors-normes, hors alignement voire illicites prolifèrent dans le pays. En prenant comme exemple Antananarivo, ces dernières représentent en moyenne 80% de l’habitat, que ce soient les maisons en dur ou en bois.

D’une manière générale, le plan d’urbanisme repose sur plusieurs paramètres comme la dimension de la superficie constructible, la topographie du terrain, un système d’évacuation des eaux usées, la superficie de la maison, le nombre d’étages, la distance entre les maisons, etc.

Si, traditionnellement, la normalisation restait dans le domaine privé et était pratiquée volontairement,  de nos jours, le respect de ces normes est une obligation afin de mettre en valeur la protection de la vie humaine et la durabilité des infrastructures.

En tant que spécialiste en construction de bâtiment à Madagascar, Technibat fournit des expertises qui répondent parfaitement aux normes et réglementations du secteur.

Related posts

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *